Indépendante, toujours et partout

Rassemblement à Aoste (38)

C’est un petit rassemblement, comme on les aime. Organisé et mené de mains de maîtres, par une bande de joyeux bénévoles, tous plus passionnés les uns que les autres. C’est un de ces rassemblements où l’on croise nos bonnes vieilles populaires: Renault 4cv, 4L, Citroën 2cv, … Aucune ambiance « prout-prout » donc; c’est appréciable.

Ce n’est pas, en revanche, un rassemblement où la moto est très représentée. Vous y trouvez des moteurs fixes, des voitures de courses, des tracteurs, … entourés d’une mini-ferme avec ses ânes, ses poules et ses biquettes…fugueuses.

On y trouve même les derniers modèles du concessionnaire local. … Tout ce qui tourne autour de la mécanique y est donc exposé. (….bon: pour les biquettes, on cherche encore…mais peu importe: les gamins présents adorent ça ! ) Alors pour le côté moto, ce samedi de l’an de grâce 2017, il n’y avait pas foule. Nous y avons côtoyé des Honda CB, des Guzzi, un superbe Terrot déjà connue, … chacun venant mais ne pouvant tenir longtemps, tant la chaleur de cette année était étouffante.

François (« MZ Man ») est venu fièrement faire bonne figure, vite rejoint par Lionel, qui dé-barque à midi avec son DNIEPR à moteur citroën: une vraie beauté (la moto…. pas Lionel….enfin si, mais nous, nous n’y sommes pas sensi-bles !) ….A peine descendu de sa selle, il est déjà assailli de questions… Quel succès quand même !

Nous avons eu du mal à résister à la chaleur… tout comme le chocolat et le fromage. On a du se résoudre à leur faire un sort, le plus vite possible… non: c’était pas de la gourmandise. Le ticket-boisson, gentiment offert à l’entrée par les organisateurs, est vite consom-mé…

Aoste c’est aussi un petit groupes de stands de pièces, essentiellement voi-tures ,encore une fois. Un rassem-blement de passionnés, mais sans prétention donc. Tous se côtoient, sans qu’on aie jamais l’impression que le porschiste regarde de haut le possesseur d’une bleue dans son jus.
Bref: l’an prochain, on vous conseil-le de venir nous rejoindre !

 

 

 

Par notre ami Claudius. Lien vers le PDF